Accueil - lautredou

« Il y a un moment pour tout.. »

Article publié par Florence Lautrédou le 14/10/2010 à 10:28
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

…et un temps pour chaque chose sous le ciel, on le sait grâce à l’Ecclésiaste, et le constat vaut pour nos habitations. Un temps pour peupler, un temps pour vider. Un temps pour bâtir, un temps pour partir. Et la durée d’occupation n’a évidemment rien à voir avec la viabilité de la charpente ou des matériaux. Une maison peut vivre des siècles, le projet qui lui a donné sens une petite année. Qui n’a connu de ces couples fébrilement unis le temps de la construction – sélection du maître d’ouvrage, suivi des travaux, choix des matériaux- qui se sont séparés juste après l’installation ? Qui n’a ressenti la différence de vibration entre la maison de famille emplie d’enfants et le lieux déserté après le départ du petit dernier ?

« Il suffira d’un signe »

Article publié par Florence Lautrédou le 07/10/2010 à 11:07
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

Rien n’est fortuit, on l’a vu, dans l’acquisition d’un lieu. On peut se tromper sur l’achat d’une voiture- trop flashy ou trop grande, ou d’un vêtement, à l’usage non accordé à notre fréquence et qu’on ne mettra pas. Mais si l’on reste attentif, on ne se trompe pas sur un lieu. Un exemple : sur le point d’acheter un appartement parisien dans le Marais, rue bourrée de bars et d’animation ( elle s’appelle d’ailleurs rue St Merri/Merry J), lieu à la fois original et créatif qui convenait à merveille à mon cahier des charges, j’ai reculé. Refus d’obstacle.

« Les SDF – Ses Domiciles Fixes »

Article publié par Florence lautrédou le 29/09/2010 à 22:06
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

Vous est-il arrivé, couple institué et installé dans le même foyer, d’envier les aventureux SDF – les Ses Domiciles Fixes? Ces bienheureux qui partagent et se partagent deux domiciles, le leur et celui de leur compagnon ou compagne? Ils passent de l’un à l’autre avec aisance, chargé de quelques affaires, répandant quelques menues traces de leur influence dans le lieu de l’autre – le volume desdites traces étant en corrélation avec la viabilité de la relation. Ils se replient en cas de tensions,- vite retrouver son quant-à-soi dans SES murs – pour mieux se retrouver avec une passion que le quotidien n’affecte pas.…. Ainsi rêvera, un soir de grande solitude, le co-habitant contemplant d’un œil morne son « foyer » usé. Et pourtant !

« Vide, meublée ou hantée ? »

Article publié par Florence Lautrédou le 22/09/2010 à 09:20
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

« Attention, vous achetez une maison hantée ! ». Cette mise en garde, vous ne l’entendrez jamais d’un agent immobilier, encore moins du notaire qui conclura la vente. Pourtant elle devrait figurer dans la majorité des actes. Rares sont les maisons qui aussi vides qu’elles l’annoncent. Parmi les strates de peuplement qu’elles ont connues, vous trouverez toujours un ou une propriétaire qui n’a pas lâché, même et surtout mort. Un fantôme jaloux de l’ancrage matériel que lui assurait son bien et qu’il habite toujours. Jalousement.

« Propriétaire ou usurpateur ? »

Article publié par Florence Lautrédou le 19/09/2010 à 16:33
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

J’ai observé que la démarche d’achat immobilier met en évidence deux profils. Ceux qui achètent légers, insouciants, en série parfois. Une belle vue, accès commode via TGV ou aéroport, soleil ou ski en perspective et l’affaire est pliée. Propriétaires, ils ont pris place dans le paysage. A l’opposé on trouve ceux que les agents immobiliers reniflent d’emblée, les acheteurs de sens, ceux qui compliquent le processus parce qu’il cherchent à le justifier. On ne s’installe pas n’importe où sans raison, disent-ils en substance, inspirés en cela d’un chamanisme inconscient. Cette terre possède une histoire propre. Elle ne nous admettra que si nous entrons en résonance avec elle. Sinon, nous l’occuperons, usurpateurs ou colonialistes.

« Au risque de se faire happer »

Article publié par Florence Lautrédou le 15/09/2010 à 00:01
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

Avez-vous déjà été saisi par un endroit ? Maison, appartement, péniche, cabane, voire? Vous alliez libre, citoyen de la terre entière quand soudain…Cette maison ( vaut pour appartement, péniche, cf liste ci-dessus) ! Vous voici aspiré. Évidemment sans savoir pourquoi. Vous visitez et revisitez. Vous en parlez. Vous en rêvez. Il vous la faut. Obsession. Bien sûr, vous pouvez et c’est même recommandé, vous enquérir du pedigree de l’endroit : date de construction, historique des éventuels travaux, noms des différents propriétaires. Cette prise de références, si consciencieuse soit-elle, s’avère rarement probante. L’essentiel ne se dit pas dans les mots. Et encore moins dans les titres de propriété.

« Nos maisons nous choisissent »

Article publié par Florence Lautrédou le 13/09/2010 à 00:05
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : blog, florence, florence lautredou blog, lautredou

Nous entretenons d’ordinaire un rapport désinvolte avec les lieux. Qui n’a, au détour d’un trajet automobile, jeté son dévolu sur telle ou telle maison, oubliée quelques kilomètres plus loin dès l’extinction de l’élan initial? Je connais des gens qui sont virtuellement propriétaires de centaines d’endroits, croisés au hasard des vacances et autres week-ends. Puis, pour les privilégiés d’entre nous, vient le jour de l’achat : appartement, maison, pavillon, résidence secondaire. La raison nous poussant à investir dans la pierre-placement-sûr, nous agissons. En conscience, croyons-nous.
Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen