Accueil - inconscient

Je même moi m’aime

Article publié par Florence Lautrédou le 07/04/2014 à 12:03
Catégories : L'esprit des lieux
Tags : identité, amour de soi, inconscient, voix intérieure, guide

Menue confusion de langage, toujours exempte d’abus de substances interdites, juste mue par l’afflux à mon conscient- et inconscient apparemment- de deux créations qui parlent d’amour… de façon particulière. En effet, que ce soit dans Her, film de Spike Jonze (2014)qui met en scène la relation passionnée d’un homme à son logiciel ( doté de voix de Scarlette Johansson tout de même) ou dans Real Humans ( 2013), une série suédoise détaillant les relations entre des hommes et des robots à visage humain, le thème du rapport à l’autre- machine ou ordinateur plus exactement, fascine. Dans ces œuvres, l’homme acquiert un semblable machine qui devient son alter ego, offrant ad libitum échange et partage sur les registres les plus divers : mère, père, compagne, nounou, gouvernante, amant, soit autant d’avatars du confident de nos solitudes. Quel que soit le rôle qui lui est attribué, l’alter ego machine nous accompagne pour donner sens et densité à nos moments de vie d’une durée toute déterminée- CDD par ailleurs inconnu des machines qui, elles, ne vieillissent pas définitivement. Elles se recyclent.
Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen